Goldnadel : «La décision de L’Oréal d’enlever le mot ‘blanc’ de ses cosmétiques est inepte»