Une militante de Génération identitaire accuse Jean-Luc Mélenchon de mensonge pour la discréditer

18/06/2020 – FRANCE (NOVOpress)
Jean-Luc Mélenchon n’est pas à une fausse accusation près. Samedi 13 juin, en marge de la manifestation contre le racisme organisée par les proches d’Adama Traoré, des militants de Génération identitaire avaient déployé une banderole « White Lives Matter » au sommet d’un bâtiment surplombant la place de la République, à Paris.

Ils avaient également brandi des fumigènes sous les huées de la foule. Un geste que le patron des Insoumis a (volontairement ou pas) mal interprété, puisque deux jours plus tard, sur son compte Twitter, il a accusé les identitaires d’avoir effectué « des saluts nazis sur les toits de Paris ». Thaïs d’Escufon, l’une des militantes présentes, et Génération identitaire, ont annoncé qu’ils allaient porter plainte pour « diffamation ».