Marion Maréchal : « Je n’ai pas à m’excuser en tant que Blanche et en tant que Française »

12/06/2020 – FRANCE (NOVOpress)
Marion Maréchal a réagi très fortement dans une vidéo postée sur Facebook, refusant la repentance et la culpabilisation :

Je n’ai pas à m’excuser en tant que Blanche et en tant que Française – vous voyez à quoi on est réduit en devant se positionner de la sorte. Je n’ai pas à m’excuser pour la mort d’un Afro-Américain aux Etats-Unis. Je n’ai pas à m’excuser pour la mort d’un délinquant, Adama Traoré, une mort accidentelle qui a eu lieu à la suite d’une interpellation qui n’était pas liée, c’est important de le rappeler, à sa couleur de peau, mais aux crimes qu’il aurait commis.

Avec ce coup de sang sur l’affaire Floyd et Traoré, Marion Maréchal précise : “Comme beaucoup de Français, je refuse de mettre « un genoux à terre » et de laisser mon pays devenir le terrain de jeu des « antiracistes ».

Invitée par la suite sur LCI, Marion Maréchal a ajouté :

Avec ce type de raisonnement et bien je vous le dis franchement, oui, nous allons déboulonner Napoléon, oui, nous allons déboulonner de Gaulle et nous allons déboulonner probablement tous les socialistes de la IIIe République qui ont fait la république universelle, qui est censée être la république des droits de l’Homme [et] qui a promu l’égalité des droits.