Stanislas Berton : « C’est tout un système qui a failli dans la gestion du Covid-19 »

21/04/2020 – FRANCE (NOVOpress)
Stanislas Berton, entrepreneur, travaille sur la gestion des risques. Il était l’invité d’André Bercoff, vendredi 17 avril sur Sud Radio dans son rendez-vous du 12h-13h, « Bercoff dans tous ses états« .

Pour l’entrepreneur, cette crise sanitaire était prévisible. « La crise du coronavirus n’a pris par surprise que ceux qui sont mal formés« , estime-t-il. Et pire, il aurait fallu « ne pas suivre les recommandations qui ont été faites« , insiste Stanislas Berton. « La question de la gestion du risque et notamment d’un risque pandémique est posée dès 2008 par des spécialistes du risque, notamment Nicolas Taleb« , rappelle-t-il.

En France, les services de l’État paraissaient également prêts à endiguer une telle pandémie. Pour preuve, un article dans le Canard enchaîné en 2009. « Le secrétariat à la défense et à la sécurité de la France avait fait un plan pour lutter contre les pandémies. Un plan qui prévoyait des masques, la fermeture des frontières…« , se souvient Stanislas Berton. « Ce sont des choses sur lesquelles les gens qui travaillent sur les risques connaissent« , appuie-t-il en assurant que « l’information était là, le risque était identifié, des gens se sont préparés« .

Alors comment a-t-on pu se retrouver autant dépassé ? « Il y a un problème de formation« , répond l’entrepreneur. « La plupart des gens ne sont pas formés sur le risque et voient le risque quand il est manifeste« , regrette-t-il. Stanislas Berton dénonce d’ailleurs que l’on « commence à s’inquiéter quand la moitié de la France est contaminée alors qu’en fait, il faut commencer à s’inquiéter un ou deux mois avant, voire plusieurs années avant« .