Dans une interview, Didier Raoult affirme toujours l’efficacité de la chloroquine et dénonce une perte de temps de toutes études sur le médicament