Violences à la gare de Lyon : «Une société multiculturelle est une société de conflits multiples»