«Des territoires perdus de la République aux territoires gagnés par les islamistes?»