Céline Pina : «Lorsque l’on tue au nom d’Allah, l’excuse du déséquilibre mental ne tient pas !»