La PMA sans père n’est qu’une conséquence de la PMA déjà existante

La PMA sans père n’est qu’une conséquence de la PMA déjà existante

09/10/2019 – FRANCE (NOVOpress)
La PMA sans père n’est qu’une conséquence de la PMA déjà existante, pour Jean-Marie Le Méné, président de la Fondation Jérôme Lejeune.

Pour lui, le traitement de l’embryon (les surnuméraires sont congelés et éliminés) reste le même pour ces deux PMA.

Mais il sera dangereusement aggravé par la nouvelle loi de bioéthique qui vise à légaliser des modifications génétiques d’embryons (transgéniques) ou les expérimentations d’embryons chimériques (homme-animal), jusqu’alors interdites.


https://www.facebook.com/valeursactuelles.page/videos/386130332308952/