Un sondage révèle que 54% des Français soutiennent la préférence nationale à l’embauche en cas de crise de l’emploi

Un sondage révèle que 54% des Français soutiennent la préférence nationale à l’embauche en cas de crise de l’emploi

17/09/2019 – FRANCE (NOVOpress avec le bulletin de réinformation de Radio Courtoisie) :
Dans une vaste étude intitulée « Sentiment populiste et nativiste en 2019 », réalisée auprès de 18.000 personnes dans 27 pays du monde, l’institut Ipsos a testé certaines affirmations concernant notamment le marché du travail.

A l’affirmation : « Quand les emplois sont rares, les employeurs devraient embaucher des nationaux plutôt que des immigrés », le taux d’approbation global est de 60% en moyenne. Se distinguent sans surprise, la Suède avec 34% d’approbation seulement et la Russie et la Serbie où celui-ci dépasse les 80%.

La France se situe légèrement au dessous de la moyenne mondiale avec 54% de Français favorables à ce qu’en cas de crise de l’offre d’emploi, préférence soit donnée à l’embauche de citoyens français « natifs » plutôt qu’à celle de main d’œuvre étrangère. Comme le rapporte le Figaro, cette tendance à une préférence nationale à l’embauche en période de pénurie d’emploi marque une hausse de trois points depuis la dernière étude menée en 2016.