Rentrée littéraire : la revanche de la France périphérique