Génération Identitaire se rend au domicile du djihadiste Kamel Daoudi pour réclamer son expulsion !

Génération Identitaire se rend au domicile du djihadiste Kamel Daoudi pour réclamer son expulsion !

31/08/2019 – FRANCE (NOVOpress)
Depuis le 15 février 2019, le djihadiste Kamel Daoudi est assigné à résidence dans un logement social d’Aurillac (Cantal).

Cet Algérien de 44 ans appartenait à un groupe affilié à Al-Qaïda soupçonné de préparer un attentat contre l’ambassade des États-Unis à Paris. En 2005, il a été condamné à six ans de prison et à une interdiction définitive du territoire pour « association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste ».

Déchu de sa nationalité française, la Cour européenne des droits de l’Homme (CEDH) a interdit son expulsion en 2009 en raison du risque de torture en Algérie. L’Etat français s’est alors soumis lamentablement en gardant cet individu hostile sur notre sol.

Alors que la Cour européenne vient de changer de position au mois d’avril en validant l’éloignement d’un autre djihadiste vers l’Algérie, le gouvernement reste là encore inactif.

Génération Identitaire s’est donc présentée devant le domicile de Kamel Daoudi pour réclamer son expulsion immédiate et la remigration de tous les islamistes présents dans notre pays.

Les Français et les Européens doivent impérativement se libérer de la menace djihadiste, en s’affranchissant si nécessaire des traités internationaux et de l’idéologie droit-de-l’hommiste dont les étrangers profitent systématiquement.

Génération Identitaire exige l’abandon de cette politique criminelle qui sacrifie l’identité et la sécurité de nos compatriotes au nom d’une fausse morale. Kamel Daoudi ne sera jamais chez lui en France, il doit être expulsé !