Avec la montée de l’islamisme, la France redécouvre la valeur de ses soldats