L’ONU veut nous imposer le rapatriement des familles de djihadistes

L’ONU veut nous imposer le rapatriement des familles de djihadistes

27/06/2019 – INTERNATIONAL (NOVOpress)
Michelle Bachelet, Haut-Commissaire de l’ONU aux droits de l’homme, a formulé cette requête auprès des Etats qui comptent des ressortissants djihadistes. Elle considère comme inacceptable le maintien en détention de membres de familles de combattants islamistes, dès lors qu‘ils ne sont pas poursuivis pour des crimes.

Pour Michelle Bachelet, les Etats doivent donner la nationalité aux enfants de leurs ressortissants, car leur laisser le statut d’apatride serait « un acte de cruauté », dit-elle. Le Haut-Commissaire ajoute qu’il est du devoir des Etats de réadapter les enfants éduqués pour commettre des actes terroristes.

On estime qu’une centaine d’enfants de djihadistes « français » de papier se trouvent dans les camps du Kurdistan syrien. L’ONU semble peu se préoccuper de la sécurité intérieure des pays qu’elle appelle à rapatrier ces individus.