Donald Trump a indiqué que son pays expulsera “rapidement” des “millions d’immigrants entrés illégalement aux États-Unis”