Benoît Hamon : “Si la présidentielle était à Barbès, je serais élu dès le premier tour avec 80 % des voix”