Quand une journaliste de BFMTV en reportage affiche les couleurs de l’association pro-migrants SOS Méditerranée