Le fondateur de l’Union des démocrates musulmans français veut un « grand remplacement dans les urnes »

Le fondateur de l’Union des démocrates musulmans français veut un « grand remplacement dans les urnes »

14/05/2019 – FRANCE (NOVOpress avec le bulletin de réinformation de Radio Courtoisie) :
L’Union des démocrates musulmans français présente des candidats lors des élections européennes. Son fondateur, Nagib Azergui a usé hier, d’une formule plutôt controversée pour exprimer son souhait de voir sa formation sortir victorieuse des urnes, non seulement aux européennes de mai, mais plus durablement aux prochaines élections municipales de 2020.

Relayant sur Twitter un entretien dans lequel il se défend d’être « communautariste », il écrit en commentaire : « Le grand remplacement est en marche dans les urnes de la République #UDMF2020 », reprenant ainsi la formule de Renaud Camus !

Par ailleurs, l’UDMF souhaite faire adopter par le Parlement européen une loi visant à condamner « toute diffusion de discours de haine envers la communauté musulmane en permettant la dissolution de toutes associations ou groupements islamophobes, tous médias qui exploitent cette littérature islamophobe pour faire du profit en véhiculant des théories complotistes anti-musulmanes ».