L’Autriche envisage de durcir sa politique d’asile

07/03/2019 – EUROPE (NOVOpress avec le bulletin de réinformation de Radio Courtoisie) :
A la suite de nombreux pays européens, l’Autriche souhaite durcir sa politique d’asile, en réaction à l’assassinat d’une assistante sociale par un demandeur d’asile turc en février dernier. Il s’agit de décourager par une série de mesures le nombre de demandeurs d’asile sur son territoire.

Ainsi, le gouvernement souhaite pouvoir procéder à des détentions provisoires, sans passer par un juge, au cas où des suspicions concrètes auraient été établies, démontrant la volonté manifeste d’un demandeur d’asile de commettre une infraction criminelle.

Pour cela, le gouvernement doit proposer un amendement constitutionnel au parlement qui devra le voter avec une majorité élargie (2/3 des voix). Parallèlement, les centres d’accueil seraient renommés « centre de départ »… A quand une approche aussi pragmatique en France ?