L’Aquarius ne pourra pas battre pavillon suisse

04/12/2018 – INTERNATIONAL (NOVOpress)
Le navire Aquarius – géré par Médecins sans Frontières et SOS Méditerranée – ne pourra pas battre pavillon suisse. Le Conseil fédéral considère, en effet, qu’une telle action compromettrait les efforts coordonnés de l’Union européenne dans la résolution de la crise migratoire en mer Méditerranée.

Dans un avis rendu le 30 novembre et publié sur le site du Parlement suisse, le gouvernement explique que les opérations de secours aux migrants en Méditerranée nécessitent une “approche coordonnée à long terme” sur la question de l’admission des réfugiés, “fondée sur une répartition équitable des responsabilités”.

Le Conseil fédéral refuse ainsi d’appliquer la clause d’exception de la loi sur la navigation maritime au navire Aquarius. Depuis qu’il s’est vu retirer son pavillon panaméen fin septembre, ce navire – qui favorise l’arrivée de migrants sur le sol européen – mouille en attente dans les eaux du port de Marseille, en France. De nombreuses ONG immigrationnistes dénoncent une action politique derrière sa mise aux arrêts.