Tariq Ramadan remis en liberté en France après 10 mois de détention

16/11/2018 – FRANCE (NOVOpress)
Accusé de viols par deux femmes, l’islamiste et ancien professeur à Oxford va devoir verser une caution de 300 000 euros, remettre son passeport suisse à la justice. Il a interdiction de quitter le territoire et d’entrer en contact avec les plaignantes et va devoir pointer une fois par semaine au commissariat.

Incarcéré dans la prison de Fresnes, où il était dans une unité spéciale pour le traitement de sa sclérose en plaque, Tariq Ramadan serait aujourd’hui handicapé selon son avocat.