Poitiers : tabassés pour avoir répondu “vive la France” à ceux qui disaient “vive l’Algérie