Italie : Lorenzo Fontana, un ministre de la Famille sans langue de bois

06/06/2018 – EUROPE (NOVOpress avec le bulletin de réinformation de Radio Courtoisie) :
A peine nommé ministre de la Famille en Italie, l’ex-député européen de la Lega, proche de Matteo Salvini et fervent catholique, a déclenché l’ire des progressistes en raison de ses positions sur l’idéologie du genre et le lobby LGBT ainsi que de sa ferme opposition à l’avortement.

Pas du genre à se laisser intimider, le ministre a répliqué avec fermeté. Il a ainsi déclaré au quotidien Corriere della Sera : “Les familles arc-en-ciel n’existent pas dans la loi italienne.” Lors de son arrivée au palais du Quirinal avec sa petite fille dans les bras et sa femme à ses côtés, il a enfoncé le clou : “Les familles sont celles qui sont naturelles, où un enfant doit avoir un père et une mère (…). La famille naturelle est attaquée. [Les homosexuels] veulent nous dominer et effacer notre peuple.

Quant à la question de l’avortement, Lorenzo Fontana s’est dit déterminé à faire tout ce qui est en son pouvoir pour « mettre en œuvre des politiques visant à réduire le nombre d’avortements. »

Le Mouvement 5 Etoiles n’aurait guère apprécié ces propos à tel point que Matteo Salvini a rappelé que le contrat de coalition n’a pas mis ces questions à l’agenda. Il a tout de même précisé qu’il est, je cite : « soucieux qu’un enfant grandisse entre un père et une mère. »