Une djihadiste française condamnée à perpétuité à Bagdad

04/06/2018 – INTERNATIONAL (NOVOpress avec le bulletin de réinformation de Radio Courtoisie) :
Mélina Boughedir, une Française de 27 ans, ayant rejoint l’Etat Islamique en Irak vient d’être condamné à la prison à perpétuité pour appartenance au groupe terroriste. Elle avait quitté la région parisienne en 2015 avec son mari et ses quatre enfants pour rejoindre l’Irak via la Turquie et le Syrie. En vertu de la loi irakienne, elle risquait la peine de mort.

La coupable a déclaré lors du procès être je cite « contre l’idéologie de l’Etat Islamique ».

Elle a affirmé avoir été trompé et menacé par son mari. Des déclarations qui n’a, à l’évidence, pas convaincu le juge. Ce dernier a déclaré qu’entrer sciemment dans une zone contrôlée par l’EI était une preuve de culpabilité.

Avec ce verdict, l’Irak permet d’éviter au gouvernement français un sacré dilemme.

En effet, la mise à mort d’un citoyen français dans un pays étranger est toujours compliqué à gérer pour le Quai d’Orsay. Des ministres de Macron avait même déclaré qu’il fallait demander le rapatriement de Mélina Boughedir si jamais la peine de mort était prononcée. Une déclaration qui avait provoqué une véritable levée de boucliers chez l’opposition.

La question du rapatriement se pose d’ailleurs toujours.

Christophe Castaner, délégué général de La République en Marche, a affirmé que je cite « il existe des procédure » fin de citation, n’excluant donc pas cette possibilité. Marine Le Pen quant à elle, s’est fermement opposé à un quelconque retour de Mélina Boughedir.

Cette dernière a décidé de faire appel du verdict.