Législatives en Slovénie : le candidat anti-immigration Janez Jansa en tête

04/06/2018 – EUROPE (NOVOpress)
Nous avons fait un premier pas pour une Slovénie forte et responsable en Europe“, a relevé dans un tweet Janez Jansa, 59 ans, qui a mené une campagne forte autour du danger migratoire. Viktor Orban, le dirigeant hongrois qui l’a soutenu, a salué ce résultat en qualifiant Janez Jansa de “garant de la survie du peuple slovène“.

Omniprésent sur la scène politique slovène depuis l’indépendance en 1991 de cette ex-république yougoslave, M. Jansa, un ancien dissident, voit son Parti démocrate slovène (SDS) obtenir 25% des voix après décompte de plus de 99% suffrages.

Voici un extrait de l’analyse proposée dans le Bulletin de réinformation : “La question migratoire agit ainsi comme un révélateur. Pour une fois, les résultats de la politique européenne sont nettement visibles. Pour une fois aussi, une volonté de Bruxelles se heurte à un refus catégorique d’États de plus en plus nombreux. C’est le moment de comprendre pour de nombreux Slovènes que leur élite politique gère plus qu’elle ne gouverne, et de la façon la plus docile vis-à-vis de Bruxelles. 60.000 migrants seraient en transit pour l’Europe occidentale via les Balkans.1.300 tentatives d’entrée illégales ont déjà été relevées de janvier à avril 2018, soit quatre fois plus qu’en 2017 à la même période. Depuis que la Hongrie protège sur sa frontière sud l’intégrité de l’espace Schengen, l’accès à ce dernier par la route des Balkans se fait par la Slovénie. On comprend que cette problématique ait été au centre de la campagne électorale.”