La théorie du genre sévit toujours dans l’Education nationale

31/05/2018 – FRANCE (NOVOpress avec le bulletin de réinformation de Radio Courtoisie) :
En 2011, 193 parlementaires adressaient une lettre au ministre de l’Education d’alors, Luc Chatel, afin de s’assurer de l’absence de la théorie du genre dans les manuels scolaires.

Le ministre actuel, qui était à l’époque haut fonctionnaire rue de Grenelle, avait renvoyé la balle aux éditeurs. Aujourd’hui, VigiGender a fait parvenir à Jean-Michel Blanquer un rapport mettant en lumière la présence des éléments de langage de la théorie du genre dans les ressources pédagogiques mises à disposition des professeurs.

Par exemple, un DVD propose aux enseignants d’expliquer que les différences de taille entre hommes et femmes s’expliquent par la captation de la nourriture par les premiers depuis la nuit des temps. Un bobard scientifique ! La lutte pour l’égalité entre filles et garçons est ainsi dévoyée au profit d’un entrisme idéologique.