Incroyable effervescence médiatique et politique autour du clandestin Mamoudou Gassama

29/05/2018 – FRANCE (NOVOpress avec le bulletin de réinformation de Radio Courtoisie) :
Un fait divers impressionnant il est vrai a fait le tour de la sphère médiatique pour atteindre assez vite les milieux politiques qui s’en sont emparés aussitôt. A l’origine de l’histoire, un homme qui escalade quatre étages pour sauver un enfant qui semblait en danger, étant suspendu à l’extérieur du balcon. La performance sportive est remarquable, le courage déployé aussi. Le sauvetage a été filmé tournant rapidement en boucle sur les réseaux sociaux. Plus surprenant, il a ensuite été relayé en une par les plus grands médias français, avant de voir les principales figures du paysage politique français s’y intéresser.

Une belle histoire, mais pourquoi tout cet enthousiasme autour d’un fait divers ?

Il s’avère que Mamoudou Gassama, auteur du sauvetage de l’enfant, est un immigré illégal malien. Cela a immédiatement été mis en avant et lui a notamment valu les honneurs de SOS Racisme et la LICRA, de nombreuses personnalités politiques, jusqu’à être reçu par le président Macron. Celui-ci lui a promis la naturalisation française et une place dans les rangs des sapeurs-pompiers.

Si les médias et politiques semblent unanimes sur le sujet, les débats sont en revanche nombreux sur la toile.

En effet de nombreux internautes remettent en cause la version officielle en s’interrogeant sur des éléments qui leur semblent discutables. Ils remettent en question l’unanimité médiatique d’une nouvelle bien opportune dans le paysage politique actuel. S’il est un peu tôt pour se prononcer sur l’hypothèse d’une mise en scène, il est néanmoins intéressant de remarquer la propension des médias à reprendre et amplifier à l’unisson une nouvelle qui sert à merveille leur rhétorique pro-migratoire. Rien de mieux en effet qu’un sauvetage héroïque commis par un clandestin pour contrebalancer les nombreuses agressions attentats commis sur notre territoire. On ne peut qu’espérer qu’une partie des Français ait appris de l’affaire Théo et de la propension des médias à s’enthousiasmer pour un fait divers et le politiser. Un peu de recul et de mesure s’imposent sur une affaire qui touche à la question migratoire, sujet de plus en plus clivant en France et en Europe.