Pour Rokhaya Diallo, les compresses blanches des pansements sont racistes