Mathilde Edey Gamassou devient ainsi la première métisse à incarner Jeanne d’Arc à Orléans

03/05/2018 – FRANCE (NOVOpress)
Pour la cinquantième année, la passation de l’épée johannique a eu lieu à la collégiale Saint-Pierre-le-Puellier. Née d’un père béninois et d’une mère polonaise, Mathilde Edey Gamassou devient ainsi la première métisse à incarner Jeanne d’Arc à Orléans.

Cette nomination sucite toujours une vive polémique et divise la droite française. Loin d’être anodin ce choix semble avant tout politique fruit d’une manipulation visant à promovoir la discrimination positive.

Jean-Yves Le Gallou avait dénoncé cette tendance au grand remplacement des personnages historiques, rappelant que la France était également un visage, celui de nos ancêtres gréco-gallo romains. Cette altération de l’Hitsoire cache un enjeu civilisationnel et traduit la volonté de pouvoir politique de promouvoir le métissage en France.