L’Algérie laisse en liberté un imam salafiste expulsé de France

24/04/2018 – ALGERIE (NOVOpress avec le bulletin de réinformation de Radio Courtoisie) :
El Hadi Doudi, prédicateur salafiste 63 ans, a été expulsé la semaine dernière. Sa mosquée, As-Sounna, l’une des cinq plus vastes de Marseille, a été fermée en raison des discours de l’imam, notamment contre les mécréants et les juifs. Son expulsion s’est déroulée avec l’accord de la Cour européenne des droits de l’Homme, devant laquelle son avocat s’insurgeait du risque de tortures ou de traitements inhumains encouru par son client en Algérie.

Il doit être rassuré puisque son client se promène actuellement librement en Algérie.

A son arrivée, il a été interrogé, comme le veut la routine puis relâché. Il y a quelques mois, le ministre algérien des Affaires étrangères déclarait pourtant à l’UE que son pays ferait tout pour la coopération autour de la lutte contre le terrorisme.