Jean-Vincent Placé : sous le donneur de leçons, un harceleur raciste…

06/04/2018 – FRANCE (NOVOpress avec le bulletin de réinformation de Radio Courtoisie) :
La presse n’a pu passer sous silence le comportement, abondamment commenté sur les réseaux sociaux, de l’ancien sénateur écolo dans un bar du 6ème arrondissement parisien. Après avoir importuné et insulté deux jeunes femmes, Placé a traité le vigile de « sale bougnoule », ajoutant : « On n’est pas au Maghreb ici. Je vais t’envoyer à Ouagadougou dès le premier vol ».

Placé a été ensuite embarqué par des policiers de la BAC, qu’il a traités d’« enfoirés » et de « tocards », motivant la plainte d’un des fonctionnaires de police. Dans le véhicule de la BAC, Placé s’est alors plaint d’un coup de poing au visage reçu de la part d’un client « d’extrême droite ».

Un coup de poing imaginaire comme le constateront les policiers. Rappelons qu’en 2012, Placé alors sénateur avait souhaité déposer une énième proposition de loi sur les injures racistes, soulignant « qu’on ne peut plus accepter ça » !