Ni « père », ni « mère » à la Mairie de Paris

26/03/2018 – FRANCE (NOVOpress)
Taubira l’avait pourtant promis lors des débats de 2013 sur le « mariage pour tous » : il n’y aurait pas de « parent 1 » et de « parent 2 ». Cinq ans plus tard, à l’initiative de la conseillère mélenchoniste Danielle Simmonet, le Conseil de Paris vient de voter, à l’unanimité des présents, un vœu consistant à remplacer « père et mère » par « parent 1 et parent 2 » dans tous les formulaires de la Ville !

Il est vrai qu’Ottawa avait déjà donné l’exemple puisque, au nom de la soi disant lutte pour l’égalité des genres, le gouvernement de Justin Trudeau avait déjà entrepris la même réforme pour les formulaires des services fédéraux.

Va-t-on vers une désexualisation de la filiation, comme le réclament certains lobbies homosexualistes ?