Hier se déroulait la 9ème cérémonie des Bobards d’or organisé par la Fondation Polémia

13/03/2018 – FRANCE (NOVOpress avec le bulletin de réinformation de Radio Courtoisie) :
Le rendez-vous était donné à 19h30 et la foule se pressait à l’heure dite aux portes du théâtre du Gymnase à Paris. Nous vous avions présenté tous les bobards au fur et à mesure dans nos diverses éditions du bulletin de réinformation. Ne gardons pas le suspense plus longtemps. Le grand vainqueur de la soirée est Yann Moix sur son traitement des immigrés clandestins de Calais.

Selon lui, ils étaient gazés, traqués et venaient en France parce qu’ils connaissaient je cite « Victor Hugo sur le bout des doigts », l’ayant lu en farsi. Mais Yann Moix est suivi de près par l’ensemble des médias pour le traitement de l’affaire Théo.

A noter également la remise du grand prix du jury à l’AFP pour son œuvre passée et présente, et toujours dans les propositions des bobards d’or.

Il y a aussi eu d’autres interventions pendant cette cérémonie.

Raheem Kassan responsable de Breitbart News est venu remercier la fondation Polémia et son président Jean Yves Le Gallou, pour le concept de cette cérémonie. Il a ensuite précisé qu’après sa présence l’année dernière, il avait soufflé l’idée à Donald Trump. Celui-ci a donc remis en janvier ces « Fake News Awards » pour les plus gros mensonges de la presse étasunienne.

Ce sont aussi succédé sur la scène Breizh Info, l’Observatoire du journalisme Français et le Salon Beige, trois exemples de sites chasseurs, traqueurs de bobards en France et site de réinformation.