Vu sur Twitter

Le Premier ministre tchèque persiste et signe : “Nous n’accueillerons aucun migrant. Pas un seul”

Publié le