Par sectarisme, la Mairie de Paris refuse toujours une sépulture à Michel Déon

13/02/2018 – FRANCE (NOVOpress)
Selon ses vœux, les restes de Michel Déon ont été rapatriés d’Irlande à Paris où il souhaitait être inhumé. Sa famille et l’Académie Française ont fait une demande de sépulture à Paris qui a été refusée par la Mairie.

Cette dernière a déclaré qu’elle n’avait « juridiquement pas le droit de transiger avec les règles fixées par le Code général des collectivités territoriales», au risque d’une «rupture d’égalité».

Bruno Julliard, premier adjoint d’Anne Hidalgo chargé de la Culture, avait, dans un premier temps, dit qu’il demanderait « qu’on fasse une exception » pour l’écrivain. Mais la Mairie a rétorqué hier soir que ces propos avait été sur interprétés et que la position de la ville serai maintenue.

Michel Déon, Parisien de renom, auteur des Poneys sauvages et membre de l’Académie Française ne sera donc pas inhumé auprès de sa famille, par refus de la Mairie.