Le chancelier d’Autriche souhaite « bâtir des ponts » entre Est et Ouest

01/02/2018 – EUROPE (NOVOpress)
Lors de leur rencontre à Vienne mardi dernier, le chancelier conservateur autrichien Sebastian Kurz a affiché son entente avec le Premier ministre hongrois Viktor Orban et a annoncé vouloir apaiser les tensions entre Est et Ouest au sein de l’Union Européenne. Effectivement les désaccords se sont multipliés ces derniers mois entre la commission européenne et les pays de l’alliance de Visegrad (à savoir Hongrie, Slovaquie, Pologne, République Tchèque) et notamment à propos de la politique migratoire européenne.

M. Strache a loué l’attitude de la Hongrie qui avait érigé des clotures et déployer des forces de l’ordre pour stopper le passage des demandeurs d’asile en 2015.

Il annonce désormais regretter de n’avoir « pas coopéré plus étroitement et aider la Hongrie au lieu de la critiquer ».

Ces deux dirigeants plaident désormais pour une « Europe de la subsidiarité » qui laisserait plus de compétences aux Etats et aux régions.