CNN grand gagnant des Fake News Awards de Donald Trump

30/01/2018 – ÉTATS-UNIS (NOVOpress avec le bulletin de réinformation de Radio Courtoisie) :
En novembre 2017, le président des Etats Unis émettait son souhait de mettre en place un prix pour récompenser le média qui déformait le plus la réalité. C’est ainsi que le 17 janvier une cérémonie a eu lieu afin de remettre aux gagnants leur prix.

Combien de médias étaient-ils dans la course ?

Ils étaient nombreux d’autant plus que, selon Donald Trump, l’année 2017 fut une année pendant laquelle la presse s’est particulièrement illustrée dans la diffusion d’informations malhonnêtes. Sans surprise CNN, le Washington Post ou encore le New York Times étaient en lice pour remporter la compétition.

Quelle histoire a permis de les départager ?

C’est le chroniqueur Paul Krugman qui a permis au New York Times de remporter la palme. Peu de temps après l’élection de Trump, Paul Krugman (prix Nobel d’économie 2008) avait injustement affirmé que l’économie américaine ne se remettrait jamais de la victoire de Donald Trump. Cependant les faits lui on donnait tort, depuis l’élection de Trump près de 2 millions d’emplois ont été créés.

C’est donc le New York Times qui a gagné mais il me semble que CNN ait fait une sacrée performance ?

Certes CNN n’a pas remporté le précieux sésame mais la chaine de télévision est la grande gagnante de cette soirée. En effet cette dernière a fait quatre entrées dans le classement. On peut se rappeler que la chaine avait dénoncé la soi-disant collusion d’un conseiller de Donald Trump avec un fonds d’investissement russe, pour finalement se rétracter.

Pouvons-nous espérer un événement semblable en France ?

Ce genre de concours parodique existe déjà en France. Donald Trump n’a rien inventé. Les Fake News Awards sont la version américaine des Bobards d’or. Depuis 2010, Les Bobards d’or récompensent les journalistes n’hésitant pas à mentir pour servir le politiquement correct. Cette année, la 9ème édition des Bobards d’or se tiendra le 12 mars à Paris. Plus de renseignement sur le site bobards-dor.fr