Policiers lynchés à Champigny : une indignation et puis s’en va?