Berlin, 1 an après l’attentat islamiste sur un marché de Noël: entre hommage et colère

20/12/2017 – ALLEMAGNE (NOVOpress)
Le 19 décembre 2016, Anis Amri, un terroriste de l’État islamique, fonçait sur la foule du marché de Noël de la Breitscheidplatz, à Berlin, au volant d’un camion bélier. Douze personnes avaient été tuées et une centaine d’autres blessées dans cet attentat le plus sanglant jamais commis sur le sol allemand.

Un an après l’attentat de Berlin, c’est l’heure des commémorations mais aussi des critiques. La presse allemande pointe du doigt les négligences sécuritaires et la mauvaise gestion d’Angela Merkel.

Un rapport officiel sur le traitement des victimes de l’attentat a critiqué la faiblesse des indemnisations et des maladresses administratives choquantes comme l’envoi aux familles d’injonctions de paiement pour les autopsies des défunts. Selon le quotidien Bild, la mairie de Berlin aurait indiqué dans l’invitation aux commémorations envoyée aux proches et blessés que «le coût d’un taxi ne sera pas remboursé» et que les transports en commun «doivent être utilisés».