Conquête de terres agricoles françaises par la Chine

19/12/2017 – FRANCE (NOVOpress)
Il n’y a pas qu’en Afrique que la Chine achète des terres. Après les vignobles et les 1500 hectares de terres dans l’Indre, ce n’est pas moins de 900 hectares que le groupe chinois Hongyang a rachetés dans le Bourdonnais, et ce pour le double de la fourchette haute des prix de la région.

Impossible à la SAFER (la société d’aménagement foncier et d’établissement rural) d’exercer son droit de préemption car le groupe chinois a également pris soin de racheter 98% des parts des sociétés propriétaires des terres.

Difficile de lutter dans le monde actuel contre une telle puissance de financement. La Chine possède actuellement 8% des terres cultivables de la planète pour nourrir 20% de la population mondiale, ce qui explique le caractère très offensif de sa politique d’acquisition.

En s’implantant en France elle pourra ainsi profiter d’un savoir-faire reconnu pour combler le besoin croissant de sa population en produits laitiers.