Louis Aliot à Jean-Jacques Bourdin : « Est-ce que les gens comme vous qui défendez l’accueil des migrants, vous en accepteriez chez vous ? »