Le Premier ministre du Japon ne compte pas assouplir sa politique migratoire jugée trop stricte par l’ONU

Le Premier ministre du Japon ne compte pas assouplir sa politique migratoire jugée trop stricte par l’ONU

28/11/2017 – JAPON (NOVOpress)
Le Premier ministre japonais Shinzo Abe a insisté sur le fait que son gouvernement n’avait « aucune intention » de relâcher la politique d’immigration stricte du pays malgré les avertissements concernant le vieillissement sa population.

Lundi, au cours d’un débat au parlement japonais, M. Abe a suggéré qu’il était justifié d’accepter des travailleurs étrangers « là où ils sont vraiment nécessaires » pour « maintenir l’économie et l’infrastructure du Japon durables ».

Mais il était également ferme dans son opposition à toute initiative visant à réformer la politique d’immigration stricte du pays.