PMA, GPA : La mise en garde de Michel Onfray