Bouteflika veut que la France reconnaisse officiellement « ses crimes » en Algérie

07/07/2017 – ALGERIE (NOVOpress)
La demande n’est pas nouvelle. L’Algérie a déjà – par le passé – réclamé que la France reconnaisse officiellement « ses crimes » en Algérie et s’en excuse.

Dans un message diffusé par l’agence de presse officielle APS, le président algérien Abdelaziz Bouteflika souhaite que la France reconnaisse « les souffrances de la colonisation » :

Notre peuple exige toujours une reconnaissance de ses souffrances de la part du colonisateur d’hier, la France.

« Le partenariat d’exception » dont l’Algérie et la France ont engagé la construction depuis la visite à Alger, fin 2012, du président français François Hollande, « gagnera en sérénité et en élan dans une reconnaissance des vérités de l’Histoire », a poursuivi le chef de l’État algérien.

Le voeu du président algérien sera-t-il un jour exaucé ? Pour rappel, Emmanuel Macron – alors candidat à l’élection présidentielle – avait qualifié la colonisation française en Algérie de « crime contre l’humanité ». Normal quand on sait que Bouteflika avait présenté l’ex-banquier comme un « ami de l’Algérie ».