Calais : la justice refuse l’ouverture d’un centre d’accueil pour clandestins mais favorise tout de même leur installation

28/06/2017 – FRANCE (NOVOpress) : Les associations réclamaient la création d’un centre d’hébergement fixe sur Calais. Mais lundi, le tribunal administratif a refusé cette proposition. Elle ne constitue pas « la seule solution pour prendre en charge efficacement et dignement les personnes concernées ».

Mais les juges ont ordonné des mesures d’aide pour les 600 réfugiés qui errent actuellement dans Calais. D’ici 10 jours, avec une astreinte de 100 € par jour de retard, le tribunal a contraint les autorités à créer à l’extérieur du centre de Calais, plusieurs points d’eau et des latrines.

Cette décision a été saluée par les défenseurs des immigrés clandestins.