De nombreux cas de gale décelés parmi les migrants

16/06/2017 – FRANCE (NOVOpress)
Après avoir été chassés de Calais, les immigrés clandestins qui résidaient à Calais semblent développer la gale dans leur camp à Paris.

Concernant les personnes qui vivent dans des établissements, 57 cas ont été décelés. Mais ce nombre peut être largement revu à la hausse si on considère ceux qui vivent dans la rue. Une telle maladie a pour origine un acarien qui se développe dans la peau.

Elle peut se soigner mais elle est très contagieuse et est donc difficile à éradiquer.