Marion Maréchal-Le Pen

Marion Maréchal-Le Pen explique les raisons de son départ sur TV Libertés

10/05/2017 – FRANCE (NOVOpress) : Invitée d’Elise Blaise et de Martial Bild sur TVLibertés, le député de Vaucluse Marion Maréchal-Le Pen a confirmé ce matin l’abandon de ses mandats et fonctions politiques. Cela faisait plusieurs mois, explique-t-elle, qu’elle avait pris cette décision, et, malgré des indiscrétions parues dans la presse – début avril, Le Canard enchaîné avait annoncé sa volonté de ne pas se représenter aux législatives –, elle avait décidé de mener jusqu’au bout la campagne présidentielle de Marine Le Pen.

Outre les raisons personnelles relatives à ses devoirs de maman d’une petite fille, Marion Maréchal-Le Pen explique avoir conscience qu’elle a été préservée des difficultés des Français dans leur vie quotidienne, même si elle ne les a jamais ignorées, et qu’« il était temps pour moi de me confronter à cela, d’avoir une expérience autre que la politique » :

« J’en ai besoin, j’en ai envie, je crois que c’est nécessaire, et si un jour je dois refaire de la politique, je suis convaincue que cette légitimité-là, je pourrai la mettre au service des Français et de mon pays. »

Marion Maréchal-Le Pen ne sollicitera donc pas des Vauclusiens le renouvellement de son mandat de député et démissionnera, « d’ici quelques semaines », de son mandat de conseiller régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur, « le temps pour moi de faire la dernière session […] et de faire le transfert de pouvoir de la présidence du groupe » :

« Je quitterai donc totalement pour quelques temps la vie politique d’ici fin juin. Je quitte également mes responsabilités au sein du Front national [mais] je reste néanmoins adhérente. »

Marion Maréchal-Le Pen, qui n’est pas encore fixée sur sa reconversion mais souhaite travailler « dans le cadre d’une petite entreprise » assure encore :

« Je pense que je referai de la politique […] mais pas immédiatement. […] J’espère que demain si je suis amenée à revenir, [les électeurs] me redonneront cette confiance et ils me pardonneront le fait de m’être éloignée d’eux quelque temps. »