Coup de filet antiterroriste sous-médiatisé pour raisons électorales

05/05/2017 – FRANCE (NOVOpress)
Une opération anti-terroriste a été menée par la police judiciaire le 2 mai dernier au matin. Largement passée sous silence en ces temps électoraux, cette opération a débouché sur l’interpellation de cinq individus à Rouen, Roanne et Villeneuve d’Ascq. A Bihorel, près de Rouen, les perquisitions ont permis la saisie de pistolets 9 mm et d’armes automatiques modifiées.

Les cinq interpellés, tous inconnus des services de police et de renseignement, ont entre 18 et 22 ans.

Cette découverte d’armes a mené à une autre interpellation : celle du demi frère de l’un des trois suspects. C’est en toute légalité que ce dernier possédait des armes à feu de catégorie A 1, soumises à autorisation spéciale de la préfecture de police…