Jean-Frédéric Poisson

Jean-Frédéric Poisson renvoie dos à dos Marine Le Pen et Emmanuel Macron

26/04/2017 – FRANCE (NOVOpress) : Contrairement à Christine Boutin, et alors que son soutien était espéré, Jean-Frédéric Poisson n’appellera pas à voter pour Marine Le Pen. Il s’en est expliqué dans Famille chrétienne :

« D’abord, il reste entre le Front national et moi des désaccords de fond et des divergences de principe sur la dignité de la personne humaine, sur une vision de l’Europe qui ne me semble pas adaptée. Ensuite, le programme économique du FN – qui ressemble à un programme de gauche – me semble être un risque pour la France. Je considère enfin qu’il existe un très grand risque de blocage institutionnel si Marine Le Pen emporte cette élection. »

Le successeur de Christine Boutin à la présidence de Parti chrétien-démocrate (PCD) ne votera pas pour autant pour Emmanuel Macron :

« Je ne vois pas ce qui peut justifier un moindre danger qu’on verrait chez Emmanuel Macron par rapport à ce que peut représenter Marine Le Pen. Le chemin proposé par Marine Le Pen est celui d’une sorte d’isolement et de blocage. Le chemin d’Emmanuel Macron est celui de la déstructuration, de la soumission définitive à la logique financière. Lui est entièrement gouverné par l’idée que la finance et l’économie doivent absolument piloter l’ensemble des relations sociales et l’ensemble des décisions. C’est un projet politique qui porte en soi beaucoup de dangers, notamment l’asservissement de la personne humaine à la logique économique. »

Jean-Frédéric Poisson ajoute :

« Ensuite, Emmanuel Macron n’a aucune intention de combattre avec l’énergie qui convient le communautarisme et l’islamisme radical, ni même de trouver sa juste place à un islam raisonnable dans la société française alors que l’islam représente clairement un risque de fractionnement de la société. Troisièmement, il y a dans son programme une faiblesse absolument indigne sur tous les sujets régaliens et de société, pour ne pas dire, des trous béants. »