Macron Linkedem

Emmanuel Macron, « challenger pour la gérance de la firme France »

13/04/2017 – FRANCE (NOVOpress) : Candidat à la présidence de la République française, Emmanuel Macron ? Non, « challenger pour la gérance de la firme France », ainsi qu’il l’indique sur le réseau social Linkedem, où l’on apprend qu’il est membre des groupes « I stand for Hillary Clinton » ou « Refugees Welcome ». Affichant pour localisations Paris, Londres et New York et se présentant à la fois comme « héritier de François Hollande » et comme « porte-parole de la Commission européenne », Emmanuel Macron confirme ce qu’on sait de lui, à savoir qu’il est « ni de droite, ni de gauche, bien au contraire ».

Comme l’affirment, dans un communiqué, Gaëtan Dussausaye, responsable des Jeunes avec Marine, et Gaëtan Bertrand, responsable du pôle numérique de la campagne présidentielle de Marine Le Pen, « une personnalité telle qu’Emmanuel Macron ne pouvait se contenter du réseau social professionnel classique LinkedIn. Il lui fallait son propre réseau, pour ses propres réseaux… » C’est ainsi qu’il a créé Linkedem, dont, curieusement, il a confié la direction à un certain Jean-François Jalkh, domicilié au 78, rue des Suisses, à Nanterre, qui correspond au siège… du Front national.

Selon nos informations, Basile de Koch, le président du groupe d’intervention culturelle Jalons, d’abord sollicité pour héberger son réseau social, aurait décliné l’offre, l’une de ses composantes, l’Union des travailleurs pauvres et moyen-pauvres de la couche inférieure (UTPMPCI-m.l.), ayant menacé de faire scission si le mouvement « du Vrai et du Beau » se commettait avec Emmanuel Macron.

Macron Linkedem 2